dimanche 11 juillet 2010

Die wunderbare Lüge der Nina Petrowna 1929

(Le Mensonge de Nina Petrovna)
Un film d'Hanns Schwarz avec Brigitte Helm, Franz Lederer et Warwick Ward
Je viens de découvrir ce superbe film d'Hanns Schwarz qui démarque l'histoire de la Dame aux Camélias. Nous sommes à St Peterbourg, avant la Révolution, Nina Petrovna (Brigitte Helm) est la maîtresse d'un colonel (W. Ward). Mais, elle tombe follement amoureuse d'un sous-officier Petroff (F. Lederer). Elle quitte son amant fortuné pour aller vivre avec Petroff dans la pauvreté...La restauration de ce film est une pure merveille; il faut dire que le tirage a été réalisé à partir du négatif original. La beauté des images est à couper le souffle avec une finesse des détails et une palette de gris incroyables. Brigitte Helm n'a jamais été aussi humaine et émouvante. Par moment, elle ressemble à la jeune Garbo. Franz Lederer (qui fera carrière à Hollywood sous le nom de Francis Lederer) est également excellent en jeune homme naïf qui va la mener à sa perte. Et le film est accompagné par une partition d'origine de Maurice Jaubert (qui a fait, entre autres, la musique de Quai des Brumes et Le Jour se Lève) absolument merveilleuse. Il donne au film une mélancolie douce-amère typique de ses compositions des années 30. Une pure merveille! Pourquoi ce film n'est-il pas en DVD ? (Il a été diffusé sur Arte en 2000 et j'ai vu la même copie qui est visible au Forum des Images.)

Aucun commentaire: