jeudi 20 janvier 2011

Fine Manners 1926

Un film de Richard Rosson avec Gloria Swanson, Helen Dunbar et George O'Brien

Orchid Murphy (G. Swanson) est chorus girl à Broadway. Elle est chaperonnée par un frère envahissant. Mais, un soir de réveillon, elle rencontre Brian Alden (G. O'Brien) qui est issu de la bonne société de Park Avenue. Il décide de l'épouser, mais, il la confie d'abord à sa tante Agatha (H. Dunbar) pour lui apprendre les bonnes manières...

Dans cette comédie pétillante, Gloria Swanson est une irlandaise pétulante à l'instar de son rôle dans Manhandled (1924, A. Dwan) où elle était une petite vendeuse dans un magasin new-yorkais. Il y a plusieurs Swanson à l'écran: la grande dame parée de costumes exotiques dans les films de DeMille ou la fille du peuple avec son franc parler comme dans Sadie Thompson (1928, R. Walsh). J'ai toujours préféré la deuxième. Le look de Swanson dans ce film est très moderne avec ses cheveux coupés au carré et ses robes de flapper. Et c'est son exubérance qui attire Brian Alden qui ne supporte plus la société guindée qu'il fréquente. Orchid exprime son bonheur en faisant la roue dans sa chambre et n'aime rien mieux que d'aller passer la soirée dans un 'penny arcade' pour voir le cirque de puces. Tout va changer avec les leçons de Tante Agatha qui va faire d'elle une Lady pleine d'assurance et sans expression. Ce snob de Brian en vient à regretter l'ancienne Orchid qui est devenue une fleur blanche et fade. Il s'agit, certes, d'un film centré sur la star Swanson et le réalisateur Richard Rosson (un frère de l'opérateur Harold Rosson) réalise là une comédie de série. Néanmoins, le film contient quelques travellings ébouriffants lors d'un bal masqué. Une charmante comédie grâce à Gloria Swanson.

Aucun commentaire: