lundi 5 juillet 2010

Le Bonheur conjugal 1923

Un film de Robert Saidreau avec Pierre Etchepare et Denise Legeay

Jack est un noceur invétéré. Il souhaiterais continuer sa vie de patachon si son oncle ne le poussait à convoler en justes noces. Il se retrouve marié. Il s'ennuit...
Cette petite comédie issue des archives du CNC se révèle en tout point charmante. Le rôle principal de Jack est tenu par un acteur au visage poupin qui observe les femmes avec délectation. Mais, les chaînes conjugales sont trop lourdes pour lui. Lorsqu'il disparaît pour quelques jours avec sa maîtresse, on le croit mort. Il part assister à son enterrement incognito, découvrant ainsi que personne ne s'intéresse vraiment à lui à part son épouse qu'il a délaissé. Du point de vue cinématographique, le film est bien mené avec quelques idées intéressantes: on voit les pieds de Jack exprimant son dégoût à l'idée de se marier. Pour un film de 1923, on peut dire qu'il est vraiment bien réalisé. René Clair n'était même encore en activité à l'époque! La copie est superbe.

Aucun commentaire: