dimanche 19 septembre 2010

Forbidden Paradise 1924

Paradis Défendu
Un film d'Ernst Lubitsch avec Pola Negri, Adolphe Menjou, Rod La Rocque et Pauline Starke
La tsarine Catherine (P. Negri) risque d'être détronée suite à la rébellion d'une partie de l'armée. Le jeune officier Alexei (R. La Rocque) se précipite vers la palais royal pour prévenir la tsarine. Mais, son chancelier (A. Menjou) pense qu'il est fou...
Cette production Paramount n'existe plus que sous la forme d'un contretype Tchèque particulièrement médiocre. De plus, il doit manquer environ 10 min de métrage. Cependant, il est assez facile de remplir les manques dans la narration. L'histoire modernisée de cette tsarine a des relents de Catherine la Grande. Elle collectionne les amants parmi les officiers de son armée et leur remet une décoration pour 'bons et loyaux services'. Rod La Rocque (qui était d'ailleurs l'amant de Pola à cette époque) est un officier crédule et pataud qui ne comprend pas les avances de sa souveraine. Elle doit grimper sur un tabouret pour l'embrasser (vu sa petite taille). Pola s'en donne à coeur joie en mangeuse d'hommes ; elle a un sourire matois en contemplant sa proie. Adolphe Menjou est un chancelier qui sert aussi d'entremetteur pour fournir la souveraine en chair fraîche. Il sait aussi manier le carnet de chèques pour supprimer une révolution : même les révolutionnaires peuvent être achetés! Il y a de délicieuses séquences typiquement Lubitschiennes où Menjou surveille par le trou de la serrure les discussions entre Pola et son nouvel amant. Mais, celle-ci connait son manège: l'écran vire au noir après la fermeture d'un rideau. Il est vraiment dommage que la copie soit si granuleuse et horriblement contrastée...

Aucun commentaire: