lundi 5 juillet 2010

La Madone des Sleepings 1927


Un film de Maurice Gleize avec Claude France, Olaf Fjord et Boris de Fast
Lady Wynham (C. France) une aristocrate anglaise excentrique engage comme secrétaire le Prince Séliman (O. Fjord). Elle lui confie une mission pour recouvrer des champs pétrolifères en Russie soviétique. Il faut pour cela qu'elle se donne à Varishkine (B. de Fast). Mais, elle déclanche la jalousie de la commissaire Irina Mouravieff (Mary Serta)...
Cette adaptation du roman populaire de Maurice Dekobra est une déception quant à la construction et à la mise en scène. Le film a été commencé par Marco de Gastyne, qui partit après seulement qq semaines de tournage et a été remplacé par un faiseur sans imagination, Maurice Gleize. Si la distribution est dans l'ensemble plutôt bonne, avec Claude France dans le rôle de la Lady scandaleuse, le russe Boris de Fast en délégué soviétique libidineux (il aime arracher la robe des filles avant de les arroser de champagne !), Mary Serta est une commissaire très masculine (cheveux courts, vêtements stricts), Olaf Fjord (qui apparaît aussi dans Tarakanova de R. Bernard) est lui assez insipide en Prince Séliman. Mais, le problème principal du film vient de son découpage. Après une première partie, tournée entièrement en studios, nous nous retrouvons pour quelques scènes à Constantinople avant de retomber dans des scènes de prisons interminables. Les relations entre les personnages sont assez mal tissées. On a du mal à comprendre ce qui relie Lady Wynham à son secrétaire bénévole et qui n'est même pas son amant. Il est fort possible qu'une partie du film ait disparu ce qui pourrait expliquer ces manques. La mise en scène est très plate et statique. Le film manque d'air: des scènes en extérieurs lui aurait donné un tout autre souffle. Sinon, on peut quand même sauver la belle prestation de Boris de Fast, les décors Art Déco et les quelques scènes à Constantinople. Dommage que le film n'ait pas été réalisé entièrement par Marco de Gastyne!

Aucun commentaire: