lundi 17 janvier 2011

While The City Sleeps 1928

Un film de Jack Conway avec Lon Chaney, Anita Page et Mae Bush

Dan Coghlan (L. Chaney) est policier à la brigade criminelle. Il essaie de coincer Eddie 'Mile-Away' (W. Oakman) depuis longtemps. Il s'occupe aussi paternellement de Myrtle Sullivan (A. Page) bien qu'il ressente pour elle des sentiments qui n'ont rien de paternels...

Avec ce film, la MGM produit un film de gangsters, un genre en vogue suite au succès d'Underworld (1927) de Josef von Sternberg. Il s'agit aussi d'un 'star vehicle' pour Lon Chaney. Pour ce rôle de flic de base, il renonce à tout maquillage ou infirmité. Et c'est là le meilleur argument du film. En Dan Coghlan, il projette à l'écran le profil parfait du flic mal payé, fatigué par les blagues des gratte-papiers qui hantent les postes de police. On le voit rentrer le soir, épuisé, vers son appartement en grand désordre. Bien avant les nombreux films sur les flics qui fleuriront dans les années 40 et 50, Chaney est un flic solitaire, violent et légèrement asocial. La jeune Anita Page est un beau brin de fille qui intéresse le gangster. Mais, Chaney, secrètement amoureux d'elle, tente de la préserver de la mauvaise vie qui la guette. Les scènes entre Page et Chaney sont une grande réussite, essentiellement grace au jeu tout en nuances de Chaney. Pour ce qui est de l'action, le film est évidemment largement en-dessous du chef d'oeuvre de Sternberg et même de The Racket (1928, L. Milestone) qui est plus réussi visuellement. Il y a cependant quelques très bonnes scènes de fusillade sur un toit de Los Angeles entre Chaney et le gangster. Le film n'est pas totalement complet dû à la décomposition, mais la narration reste totalement intelligible. Conway réalise là un film de série avec quelques emprunts à Sternberg (comme la scène du crachoir et la fusillade finale). Sympathique et à voir pour Chaney.

Aucun commentaire: