mardi 3 août 2010

Kohlhiesels Töchter 1920

(Les filles de Kohlhiesel) Un film d'Ernst Lubitsch avec Henny Porten et Emil Jannings
Xaver (E. Jannings) voudrait bien épouser la jolie Gretel (H. Porten). Mais, Kohlhiesel, son père, lui annonce que tant que sa soeur Liesel (H. Porten) n'aura pas trouvé chaussure à son pied, il ne pourra pas l'épouser...
Ernst Lubitsch a tourné cette parodie de La Mégère Apprivoisée à Garmisch-Partenkirchen, dans les montagnes bavaroises. La pièce de Shakespeare devient une pochade bavaroise avec une légèreté tout teutonique. Lubitsch a déjà réalisé une version de Roméo et Juliette dans la Forêt Noire, Romeo und Julia im Schnee. Ici, Henny Porten joue le double rôle de Liesel -la mégère mal attifée toujours en colère- et de Gretel -la fille gentille, mais un peu simplette. Elle se donne à fond en contrastant les deux soeurs avec soin. Emil Jannings n'est pas en reste en paysan bavarois qui reluque la belle Gretel avant de sucomber au charme de Liesel. Dans l'ensemble, ce film ne fait pas partie des meilleurs Lubitsch de l'époque allemande. Die Bergkatze et Die Puppe sont tous les deux plus inventifs autant visuellement que narrativement. Mais, on passe un bon moment devant cette farce bavaroise un peu 'hénaurme'.

Aucun commentaire: