dimanche 10 juillet 2011

Le Chemineau 1905

Un film d'Albert Capellani

Cette scène dramatique de 5 min (légèrement incomplète) est le premier film réalisé par Capellani. C'est une adaptation du début des Misérables correspondant au tout début du roman de Victor Hugo lorsque Valjean est accueilli chez monseigneur Myriel et lui vole son argenterie. Capellani adaptera le roman entier en 1912. Mais, ici, avec ce tout petit film de 100m, il réussit à capturer l'essence du personnage de Valjean. Le court-métrage s'ouvre sur un vagabond sous la neige qui s'avance vers nous au point que son visage envahit presque tout l'écran. C'est déjà un plan incroyablement audacieux pour 1905. On lui refuse l'aumône, mais un ecclésiastique lui offre le couvert et le coucher. De nouveau, un mouvement de caméra fort inhabituel nous frappe: un lent panoramique nous emmène du salon à la chambre nous révélant la cloison qui sépare les deux pièces. La scène finale où l'ecclésiastique dit aux gendarmes avoir donné l'argenterie à Valjean a disparu. Mais, avec ces quelques minutes venue d'un autre siècle, nous sommes immédiatement convaincus d'être en face d'un grand cinéaste.

Aucun commentaire: