vendredi 9 juillet 2010

White Shadows in the South Seas 1928


Un film de W.S. Van Dyke avec Monte Blue et Raquel Torres
Matthew Lloyd (M. Blue) est un médecin devenu alcoolique qui vit en Polynésie. Il ne supporte plus de voir l'exploitation honteuse dont sont victimes les indigènes par les blancs. Sebastian (Robert Anderson) qui est à la tête du comptoir local décide de se débarrasser de lui en le mettant sur un navire à la dérive, rempli de cadavres de pestiférés...

Avec ce film aux images sublimes, Van Dyke réalise un film qui s'attaque de front aux méfaits de la colonisation. Certains cartons d'intertitres ne laissent aucun doute sur les méfaits de la soit-disant civilisation qui bien loin d'aider les populations indigènes leur ont apporté les maladies infectieuses, l'appat du gain, la prostitution et l'alcoolisme. On découvre l'envers du Paradis. La vie de Lloyd (M. Blue) est transformée par son arrivée sur une autre île qui n'a encore jamais vu d'hommes blancs. Il reprend goût à la vie. Hélas, l'arrivée des colonisateurs détruira également cette île encore intacte. Le film a été commencé par Robert Flaherty en collaboration avec Van Dyke. Mais, en cours de route, Flaherty a été licencié; Van Dyke reprit le tournage dans sa globalité. Le résultat est certainement un des tous meilleurs films de Van Dyke avec une beauté visuelle incroyable (Clyde De Vinna fait des merveilles), mais qui réussit à délivrer un message sans concession à l'image de la scène finale qui est très noire. Attention: chef d'oeuvre!

Aucun commentaire: